Quantcast

EMAIL MARKETING

Il existe de nombreuses façons de construire un e-mailing, mais certaines s’avèrent plus efficaces que d’autres ! La structure idéale d’un e-mailing comporte en fait 6 zones. On vous livre nos petits secrets pour construire une structure d’e-mailing parfaite, sous forme d’infographie !

MAILING

1. L’en-tête

C’est le premier élément que le destinataire voit une fois qu’il a ouvert votre mail. Il faut donc assurer ! Pas de panique, à ce stade, c’est très simple. Il s’agit seulement de respecter certaines conventions d’usage pour accroître la confiance de votre interlocuteur :

– proposition discrète de consulter une version alternative de votre mailing en HTML (tout en haut du mail)
– présence du logo de votre entreprise en haut à gauche du mailing pour qu’il soit immédiatement visible
– de préférence, une phrase d’accroche personnalisée
– le tout présentée de façon jolie, avec un texte sans aucune faute d’orthographe bien sûr !

2. Le corps du message

On rentre ensuite dans le vif du sujet. Le message de votre mailing doit être facilement compréhensible, l’argumentaire personnalisé et de taille raisonnable. Si votre message comporte des liens, il faut qu’ils soient immédiatement visibles, et pas trop nombreux afin de ne pas perdre l’attention du lecteur. Enfin, votre e-mailing doit comporter un call-to-action motivant, qui renvoie vers une landing page dédiée.

3. Des éléments de réassurance

Témoignage de client satisfait, garantie « 100% satisfait ou remboursé », conditions de livraison… A ce stade, tout ce qui peut renforcer la confiance du destinataire de l’e-mailing est bon à prendre ! Il s’agit de montrer que vous êtes quelqu’un de fiable, et de convaincre qu’il n’existe aucune raison de résister à votre offre.

4. Les informations de contact

N’hésitez pas à préciser le nom de votre société, votre adresse physique et un numéro de téléphone dans le footer de vos mailings. Ces informations sont très importantes car elles crédibilisent votre démarche (l’internaute peut vérifier votre identité avec des documents officiels si besoin). Vos infos de contact montrent également que vous êtes ouvert au dialogue, ce qui a une connotation positive.

5. Des éléments de partage

Pour plus d’efficacité, vous pouvez aussi proposer le partage de votre e-mailing sur les principaux réseaux sociaux : cela permettra de toucher des cibles qui ne figurent pas dans votre base de prospection. Attention toutefois au choix des réseaux sociaux représentés : il faut qu’ils soient en adéquation avec le contenu du mailing, et qu’ils correspondent aux lieux de présence de vos cibles.

6. Une option de désabonnement

Elle indique à vos destinataires qu’ils ne sont pas captifs de vos emails, ce qui a un effet rassurant. Avant de proposer le désabonnement, rappelez la raison pour laquelle l’e-mailing a été envoyé, à l’aide d’une phrase type « Nous vous envoyons cet email car vous vous êtes inscrit à la liste de diffusion de notre newsletter. Pour vous désabonner, cliquez ici ». Cela poussera peut-être vos destinataires à reconsidérer leur choix de se désabonner : après tout, s’ils s’étaient inscrits à votre newsletter, il devait y avoir une bonne raison !

Vous avez suivi ces 6 conseils avec sérieux ? Avec cette structure, vos e-mailings devraient maintenant faire mouche ! Vous connaissez d’autres astuces pour un mailing parfait ? Faites-en nous part en commentaire !